Le hors-série "Xynthia, une tragédie prévisible" vient de paraître


Xynthia,
une tragédie prévisible


Le 28 février 2010, la tempête Xynthia a tué 47 personnes en France. Même aggravée par de forts coefficients de marée, la tempête n’était pourtant pas d’une violence exceptionnelle. Si elle a été aussi meurtrière c’est parce qu’on a beaucoup trop construit à l’abri illusoire des digues. Une tragédie prévisible : c’est le verdict rendu par les géographes, les historiens, les juristes, les économistes réunis pour un colloque à la Maison des sciences de l’homme de Nantes.
Avec le concours de la Région des Pays de la Loire, la revue Place publique a réalisé ce numéro hors-série. Une façon de montrer comment le savoir d’origine universitaire peut enrichir le débat public.
Commentaires (1)
Voir les réactions plus anciennes...